Monday, March 22, 2010

The law and order Conservatives in action

Granting amnesty once again, for the fourth time in four years, to gun owners who do not register their guns:
Les conservateurs n'en démordent pas. Pour la quatrième fois en quatre ans, ils prolongent l'amnistie accordée aux personnes qui refusent d'enregistrer leurs armes d'épaule et de chasse.

Le raisonnement offert pour accorder cette amnistie est surréaliste. «Le gouvernement du Canada entend prolonger de nouveau la période d'amnistie à l'égard des armes à feu, afin de permettre aux propriétaires d'armes à feu de se conformer à la loi», dit le communiqué diffusé vendredi par le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews. «Le gouvernement tient à exercer un contrôle efficace des armes à feu. Nous envisageons de prolonger la période d'amnistie actuelle, afin qu'un nombre encore plus élevé de Canadiens se conforment au système actuel.»

Des citoyens refusent de se plier à la loi sur l'enregistrement des armes à feu, et le gouvernement, compatissant, les relève de leur obligation. On croit rêver. En même temps, on n'est pas surpris, les conservateurs s'opposant à cette loi depuis le début, mais tant qu'ils n'obtiennent pas l'approbation du Parlement pour la changer, elle reste valide, et le rôle du gouvernement est d'en assurer le respect. (translation at link)
The government's bizarro press release, here. As Cornellier points out, the law is still on the books, it's a government's job to enforce it. Instead, it's amnesty time again.

Law and order, it's just a slogan you know...