Thursday, April 08, 2010

Ignatieff making play for Quebec

In a speech delivered today in Mirabel, Michael Ignatieff made a significant overture to Bloc voters for support, whenever that next electoral choice comes, down the road. If Liberals want to start really making a play for inroads in Quebec, it's good to start beating this drum and keeping it up.
Bientôt, les Québécois devront aussi faire un choix.

D’un coté, un gouvernement conservateur qui a une attitude de laissez-faire, qui croit qu’il n’y a aucun rôle pour le gouvernement et qui n’a que des années de coupures à offrir.

De l’autre, un gouvernement qui agit de façon responsable en créant l’espace fiscal nécessaire pour lutter contre le déficit et pour commencer à investir dans notre avenir.

Ce que je dis aux Québécois, c’est : regardez les valeurs qui nous animent et vous allez retrouver chez nous le consensus québécois.
The environment, culture, the promotion and expansion of francophone culture across Canada and social justice issues are cited as examples of values important to Quebecers that Ignatieff will highlight to draw a distinction with the Conservatives, to form the basis of this argument for support. Then he went on to focus on the Bloc and make an appeal to Quebec:
Je crois que la politique, quand on la fait bien, peut encore inspirer les jeunes et répondre aux soucis de leurs parents. Et je crois aussi que ce pays peut redevenir ce que le monde a de mieux à offrir.

Mais pour cela, il faut que les Québécois fassent le choix de la construction plutôt quele choix de la protestation.

Je sais qu’il y a une frustration dans la région. Il y a plusieurs dossiers qui n’avancent pas. Mais posez-vous une question : Un député du Bloc québécois a-t-il intérêt à régler des dossiers?

Moi, je crois plutôt que son premier intérêt, c’est de faire en sorte que les problèmes ne se règlent pas pour pouvoir dire que ce pays ne marche pas. C’est une politique qui se fait contre les citoyens plutôt que pour les citoyens. C’est une petite politique partisane qui se fait sur votre dos.

Ce que je vous dis aujourd’hui, c’est que le meilleur allié de M. Duceppe, c’est Stephen Harper.

Parce que tant qu’il est là, M. Duceppe peut dire que les Québécois ne se reconnaissent pas dans le Canada.

La grande ironie, c’est que Gilles Duceppe est aussi le meilleur allié de Stephen Harper. Parce qu’il condamne la voix progressiste du Québec à rester dans l’Opposition.

Mais il n’y a pas que les Québécois qui ne se reconnaissent pas dans le Canada de Stephen Harper. Moi non plus.

Pour Stephen Harper, le Canada, c’est chacun pour soi. Pour Gilles Duceppe, le Canada, c’est chacun de son côté. Et pour moi, le Canada, c’est tous ensemble.

C’est de faire ensemble quelque chose qui nous rassemble — et je ne peux pas le faire sans les Québécois.

Venez avec nous. (translation)
It's unfortunate that this message is getting a bit lost today in the hurly burly. Will be watching to see how it's received in the Quebec press tomorrow. It's a big one to push, if Liberals are going to gain seats in the next election, Quebec has to be a province where gains are made. That solid block of Bloc MPs needs to be cracked, of course that's obvious. How to go about doing so is the question.

There is merit in appealing to where exactly Quebec is going with the Bloc as their representatives, constantly pitting Quebec against Canada on issue after issue, defeating the aspirations of "la voix progressiste du Québec." Arguing that the Bloc is actually hurting the larger policy goals, what needs to be done, that's a good way of elevating the argument above Duceppe and his personal popularity to the big picture.

What is the big picture? It's that appeal to whether we are all in this together or not. It's a big appeal to a more positive, constructive vision of the federation. In the wake of Lucien Bouchard's recent high profile comments, about sovereignty not being realistic in his lifetime, it could be that Quebecers are ripe to make such a shift. Maybe. The Prime Minister has been silent in response to Bouchard, so there's an opening for a strong federalist gesture to try to shake those Bloc voters.

Very glad to see this appeal today.